Logo - À Table et Compagnie

Marché d’Exception le samedi 18 septembre 2010, sur le port de Saint-Jean de Luz

Slow Food Pays Basque

« Marché d’Exception » organisé par «Bizi Ona, le Slow Food Pays Basque », le samedi 18 septembre 2010, sur le port de Saint-Jean-de-Luz,

“Denbora Hartu”, tel est le nom basque de la “journée exceptionnelle” que “Bizi Ona, le Slow Food du Pays Basque” – “la bonne vie” – a souhaité donner au « Marché d’Exception » du samedi 18 septembre 2010 où une soixantaine de producteurs présenteront aux consommateurs, sur le port de Saint-Jean-de-Luz, le fruit de leur travail pour renouer le lien, trop souvent rompu, entre ces derniers et leurs productions parmi lesquelles figurent les « Sept Sentinelles » que sont le Piment  d’Espelette, le Piment Doux, le Porc Kintoa, le Sagarno, la Cerise d’Itxassou, le Fromage d’Estive de Manech Tête Noire et le Canard  Kriaxera, retenus par « Bizi Ona, le Slow Food Pays Basque », comme produits de « l’Arche du Goût Basque »

Cette journée exceptionnelle – qui n’est en rien une énième foire gastronomique – sera une journée de rencontres où visiteurs et exposants prendront le temps de parler et d’écouter, d’interroger – de la simple question : « – Y-a-t’il de bons et de mauvais produits ? » à l’interrogation : « – A-t’on le droit de dire : “j’aime” ou “je n’aime pas” ? »- et de répondre chacun selon son sentiment pour tenter de mieux appréhender la réelle qualité d’un produit, sa place dans notre environnement et comprendre que le contenu de nos assiettes a une connotation sociale et culturelle.

Ayant de moins en moins de contact avec le monde rural et ses produits authentiques, les consommateurs dans leur grande majorité n’ont pratiquement plus la possibilité de juger de la qualité des produits. Il leur manque “le vécu” que nos parents ont encore connu et que nos grands parents ont réellement vécu alors que nos enfants et nous-mêmes ne connaissons guère que ce que la grande distribution s’attache aujourd’hui à nous proposer sous des emballages d’une autre époque, pour “faire vrai”. Mais si ce produit offert sous ces beaux habits est certainement de qualité, il n’est qu’un produit industriel conforme à un cahier des charges précis qui n’a rien à voir avec les produits d’exception fabriqués par les artisans-artistes que sont les producteurs soucieux de la qualité traditionnelles des belles et bonnes maisons familiales que sont les leurs et que “Bizi Ona, le Slow Food du Pays Basque” se fait un honneur de promouvoir ce samedi 18 septembre sur le Port de Saint-Jean-de-Luz.

Bernard Carrère.

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

Déposer un Commentaire