Logo - À Table et Compagnie

Taillefine et Activia suppriment leurs emballages carton sur les formats par 4

Yaourt sans emballage

Pour une nouvelle c’est une bonne nouvelle. Les sur emballages de yaourt, on se demande à quoi cela sert.

À compter d’avril 2010, les gammes Activia et Taillefine retirent leurs emballages carton sur les formats par 4, soit 52 références. Un geste important qui implique l’entreprise et ses consommateurs et qui permet d’économiser 1 600** tonnes de carton, donc de sauver environ 690 tonnes de bois et de produire moins de CO2 (pas d’énergie pour produire les cartons, pas d’énergie pour les recycler), soit l’équivalent d’un trajet en voiture de plus de 300 fois le tour de la terre. Cette mesure est significative pour l’environnement et pour l’entreprise, qui a dû adapter son outil industriel en conséquence.

J’espère que bientôt d’autres marques suivront le même chemin.

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

6 Commentaires

    c’est vraiment une bonne nouvelle!!
    bonne soiree
    bises

  • en suisse, tout les yaourt sont sans emballages et on trouve très facilement des pots de yaourts de 500g ! et le pot n’a pas une épaisseur de plastique de 5 cm… bon ok j’exagère…
    ENFIN !!!

  • J’applaudis des deux mains mais je regrette que ces initiatives ne touchent que les petits conditionnements !

  • j’y ai fait attention, et j’ai surtout remarqué :
    1 – une operation marketing pour faire parler d’eux
    2 – et surtout que le prix des articles concernés n’a pas baissé .
    Je pense que , tout comme les sacs de course, c’est une excellente opération commerciale ; c’est d’ailleurs pour ça que toutes les enseignes ont suivi Leclerc pour la vente des sacs . L’impact ecologique est tout à fait anecdotique dans cette opération .

  • Aucun doute sur l’opération marketing (plutôt réussie d’ailleurs) qui donne bonne conscience aux consommateurs. Il est dommage pourtant que ce soit sur des produits aussi controversés que le bifidus, sur lequel pour le coup Danone n’a plus du tout le droit de communiquer (et donc marketer!).
    Le vrai progrès serait de proposer des pots de grande contenance, sans emballage pour les yaourts et des produits en vrac en libre service pour l’épicerie.
    Chaque petit pas est de tout de même à saluer..

  • bonjour, merci de me prévenir de tous les nouveaux articles du site
    bonne soirée
    au revoir

Déposer un Commentaire