Catégories
Actu gourmande Non classé

Art’è Gustu 13e édition c’est à Aléria les 15 et 16 avril 2017, à ne pas manquer …

A3_ART___GUSTU_2017_EXE_40X60_SP_1.jpg

Si vous êtes en Corse ou si vous avez envie de vous y rendre pour les fêtes de Pâques ne manquez surtout pas les 15 et 16 avril prochains la 13e édition de Art’è Gustu, à Aléria.
Art’è Gustu met en avant des valeurs de partage, de transmission et de savoir-faire à la fois ancestraux et innovants pour les insulaires, les visiteurs de passage, les grands et les petits, bref pour tous les gourmands et gourmets. Vede quì u megliu game slot per ognunu chì mantene in viaghju in tempu à u tempu.
Cette belle manifestation va rassembler une centaine de créateurs de saveurs pour célébrer la générosité du terroir Corse, l’excellence de ses producteurs, le génie des chefs.

 Les produits vedettes de cette édition :   le cochon et la châtaigne de Corse

 5.jpg

Le Porcu Nustrale est élevé uniquement en Corse, de manière traditionnelle et valorise différentes ressources naturelles selon les saisons : pâturages de montagne en été, glands et châtaignes en automne et hiver. Il se caractérise par sa petite taille, la diversité de ses couleurs et sa grande rusticité. Ces porcs ont une croissance lente et vivent à l’extérieur toute l’année. Ils estivent en été et se nourrissent alors principalement d’herbe sur les pâturages des hautes montagnes corses. Ils redescendent ensuite à l’automne et trouvent leur nourriture sur des parcours de châtaigneraies ou chênaies, et peuvent être complémentés avec de l’orge et des céréales en fonction des conditions climatiques. Ils sont abattus en hiver entre 14 et 24 mois lorsqu’ils atteignent des poids de carcasse entre 80 et 120 kg. Il sont surtout destiné à la fabrication des fameuses charcuteries corses. Le Porcu Nustrale bénéficie depuis 2012 d’un AOC pour le Lonzu, la Coppa et le Prisuttu.

4845079_7243452.jpg

La châtaigne de Corse : elle est présente sur l’île quasiment depuis toujours mais sa culture s’est surtout développée au Moyen-Âge notamment pour l’utilisation du bois.  Du 14e au 17e siècle la châtaigne devient l’aliment de base de la population et s’exporte. Jusqu’au début du 20ème siècle, le châtaigner, malgré quelques vicissitudes  (Louis XV en stoppe l’expansion car pour lui le châtaigner est un arbre « immoral » qui « constitue l’aliment de la paresse) va conserver  son importance aussi bien en termes d’alimentation, de construction, de fabrication de mobilier ou d’objets. Mais la première guerre mondiale, l’exode rural et insulaire ont eu comme conséquence l’abandon de l’exploitation traditionnelle des forêts.  De 33000 hectares de forêts de châtaigniers à la fin du 19e siècle, on passe à 19000 en 1936… C’est à partir des années 1970, que l’on assiste au redémarrage de la filière castanéicole. Aujourd’hui sur un potentiel de 30000 hectares, 2000 ha sont récoltés et entretenus par 80 exploitants pour une production de 150 tonnes de farine de châtaigne corse (+ de 50% en Bio) au travers de 35 moulins en activité. Depuis 2006, la farine de châtaigne Corse a obtenu elle aussi son AOP.

16722534_1724043711241869_1552021981394256403_o.jpg

Art’è Gustu, c’est 2 jours de gourmandises dans un lieu unique, l’occasion de réunir le meilleur des artisans et producteurs de l’île avec aussi des invités gourmands venus du continent et de prestigieux chefs triplement étoilés.
Vous rêviez de les rencontrer ? Les parrains de cette saison Anne-Sophie Pic et Christian Le Squer seront là avec Pierre Hermé champion du monde de pâtisserie pour échanger avec vous lors des masterclass, ateliers (attention, réservation obligatoire) et concours à découvrir sur le programme.

AG_42120_15affiche_790x1024.jpg

Crédit photo Stéphane de Bourgies

Catégories
Actu gourmande Non classé

Il est temps de penser au 11ème Festival Bernard Loiseau à L’Île Maurice

Capture_maurice.JPG

Vous êtes passionnés de gastronomie, vous rêvez de lieux paradisiaques et de belles vacances au soleil, pourquoi ne pas faire coïncider votre séjour avec le 11ème  Festival Bernard Loiseau qui aura lieu en 2016  du 12 au 20 mars au Constance Belle Mare Plage ou encore au Constance Le Prince Maurice ? Vous pourrez côtoyer des chefs européens étoilés, participer à de somptueux dîners à 4 mains, rencontrer pour de vrai Pierre HerméCyril Lignac, Patrick Bertron, Dominique Loiseau et bien d’autres encore  …

IMG_3256.JPG

Le 11ème Festival Culinaire Bernard Loiseau

Pour le 10ème anniversaire en 2015 Pierre Hermé avait accepté d’être membre du jury du concours Café Gourmand et de prêter son talent en réalisant ses desserts Signatures lors d’un dîner à quatre mains placé sous le signe de l’élégance et de l’excellence. L’inventeur de la “Pâtisserie Haute-Couture” a également profité de sa présence pour partager sa passion du métier avec les clients du Constance Belle Mare Plage et du Constance Le Prince Maurice.
Vous pensez peut être que le mois de mars 2016 c’est encore un peu loin pour programmer vos vacances, mais si vous voulez avoir une chance de participer aux dîners, c’est dès maintenant qu’il faut réserver. Le succès a été tel pour la 10 ème édition que nombre de personnes sont restées en liste d’attente pour les repas étoilés et autres prestations du festival. Je dis ça …

11112844_10152676536471408_7322571198351198807_n.jpg

Tôt le matin sur la plage vous croiserez peut être Cyril Lignac photographiant le lever du soleil

10478185_10152689080481408_2545772512008782941_n.jpg

Bien sûr je suis bien consciente que ces vacances ne sont pas à la portée de toutes les bourses et il vous faudra peut-être casser votre tirelire, mais si vous rêver d’une semaine au soleil, de lieux paradisiaques, de souvenirs inoubliables, c’est une occasion qui ne se présente qu’une seule fois par an. Avec de nombreuses étoiles Michelin qui brilleront au Constance Belle Mare Plage, le festival présentera encore une fois le meilleur de la haute cuisine des quatre coins du globe. Pierre Hermé revient, et à 99% de chance Cyril Lignac aussi, sans parler des autres surprises que vous réservent les organisateurs.

Constance_suite.jpg

Renseignements utiles  

Forfait de 7 nuits incluant une classe culinaire animée par Mercotte et un dîner exclusif orchestré par le Chef triplement étoilé, Patrick Bertron du Relais Bernard Loiseau.

Au Constance Belle Mare Plage
Chambre Prestige – € 3,000 – par chambre en demi-pension. La nuit additionnelle à € 370 par nuit.
Suite Junior – € 3,400 – par suite en demi-pension. La nuit additionnelle à € 395 par nuit.

Au Prince Maurice :
Suite Junior – € 4,600 – par suite en demi-pension.
Villa – € 8,100 – par villa en demi-pension

Offre valable pour tout séjour entre le 13 au 21 mars 2016 Pour faire de votre séjour une U-expérience, contactez-nous par email sur resa@constancehotels.com

festival_culinaire_bernard_loiseau_cafe_gourmand_contest_jury.jpg

Catégories
Non classé Reportages

Reconversion professionnelle : passer du rêve à la réalité… C’est un peu cher mais ça le vaut bien !

 

IMG_1417.JPG

l’Institut Paul Bocuse a créé en 2015 son premier programme de reconversion professionnelle qui s’adresse aux passionnés de cuisine amateurs qui ont mûri le projet de se reconvertir pour ouvrir ou reprendre un restaurant. Une formation exclusive – la plus complète à ce jour – qui va permettre à chaque participant d’acquérir en 11 semaines, 55 jours et 385 heures les compétences théoriques et pratiques indispensables pour mener à bien leur nouveau projet professionnel. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes pour la prochaine session de formation qui se déroulera du 11 janvier au 25 mars 2016 à Ecully. Si vous êtes intéressés n’attendez pas.
La date limite d’inscription c’est le 16 octobre 2015

IMG_1419.JPG

Vous en rêvez certes mais attention, on ne s’improvise pas restaurateur.

Savez-vous qu’un restaurant sur deux cesse son activité à la fin de sa troisième année d’exploitation par manque de compétences.
C’est pour cette raison que l’Institut Paul Bocuse veut donner aux participants toutes les clés pour réussir ce grand virage professionnel.
Deux partenaires majeurs reconnus pour leur expertise sont associés à cette formation d’excellence qui combine management opérationnel et techniques culinaires professionnelles. Le centre de formation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, spécialiste de la création d’entreprise et de la reprise d’activité et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie l’incontournable de la législation réglementaire en matière d’ouverture d’un restaurant.
Les participants s’imprègnent de l’univers de la restauration dans un environnement de travail unique, profitant d’infrastructures exclusives. Ils bénéficient en outre d’un accès facilité aux experts et au centre de documentation de la CCI formation Lyon, d’un déjeuner au restaurant d’application gastronomique Saisons ou encore d’une formation en hygiène, obligatoire pour ouvrir un restaurant.

IMG_1426.JPG

Enrichie d’une semaine supplémentaire dédiée aux fondamentaux de la cuisine, cette deuxième session de Créer et Diriger son restaurant  accueillera  10 à 12 participants dès le 11 janvier prochain.

IMG_1438.JPG

La formation s’articule autour de modules thématiques : 

6 semaines de cours pratiques pour se perfectionner aux techniques des métiers de la restauration. Combinant créativité et innovations techniques et managériales, ce module abordera les incontournables de la cuisine, une initiation à la pâtisserie, un retour aux fondamentaux de l’art de recevoir ainsi qu’un volet dédié aux normes d’hygiène et de sécurité, indispensables à la bonne tenue d’un restaurant.

5 semaines théoriques de formation entrepreneuriale et managériale pour affiner la construction de son projet professionnel. De l’obtention du permis d’exploitation à la création de la carte, en passant par l’organisation de la production ou la mise en place d’outils de mesure et de performance, chaque participant apprendra les connaissances légales et nécessaires à l’ouverture et à la pérennité de leur future activité.

Le plus : les participants les plus aguerris aux arts culinaires auront également la possibilité de choisir uniquement le module de formation entrepreneuriale.

Le programme Créer et Diriger son restaurant est animé par des chefs et experts de l’Institut Paul Bocuse afin de répondre aux attentes des participants et de leur donner les conseils nécessaires à la pérennité de leur nouvelle activité. Outre les 6 semaines pratiques et 5 semaines théoriques assurant une réelle montée en puissance et en compétences.

IMG_1423.JPG

La formation répond à 4 grands objectifs :

Bâtir son projet de création d’entreprise pour être ensuite capable de le soutenir face à des investisseurs et devant les administrations.

Mettre en œuvre opérationnellement l’offre notamment via la maîtrise des techniques culinaires et celle des outils de production.

Attirer et fidéliser ses clients avec un enseignement spécifique en marketing et communication.

Analyser les performances économiques et humaines de son restaurant grâce à l’utilisation d’outils efficaces de pilotage et de gestion pour devenir un bon gestionnaire.

creer_diriger_son_restaurant.jpg

Et combien ça coûte ? 

On passe aux choses sérieuses !

Le  module 11 Semaines :  Formation Entrepreneuriale, Managériale et Techniques 4 554.00 € TTC ,

Le module 5 Semaines :  2 700.00 € TTC

La  formation s’achève par l’obtention d’un certificat délivré par l’Institut Paul Bocuse.

Plus d’informations sur www.institutpaulbocuse.com

Enjoy