Logo - À Table et Compagnie

La saga du sucre épisode 3 : les sucres naturels

Le sirop d’érable : C’est un sirop brun translucide, au goût délicat et parfumé. C’est la sève de l’érable, tirée en hiver, qui est mise à évaporer. Il faut 30 à 40 litres de sève pour obtenir un litre de sirop. Seuls les sirops de haute qualité, notamment biologiques, ont un intérêt nutritionnel -le vrai sirop d’érable est riche en calcium, potassium, fer- et gustatif. On trouve en conventionnel des ersatz qui ne sont guère plus que des sirops de glucose caramélisés sans intérêt. Entamé, il se conserve au frais pendant 6 mois.

Le sirop d’agave : c’est le jus du cœur d’un cactus mexicain, qui est concentré par évaporation. D’un joli blond clair, il a une saveur assez neutre. Il est très riche en fructose naturel -90%- et en minéraux. Il a pouvoir sucrant supérieur au sucre et est pauvre en calories. Il est considéré comme un édulcorant naturel. Entamé, il se conserve au frais pendant 6 mois. On le trouve dans les magasins bio mais aussi en grande surface. La marque Bjorg une entreprise Rhône Alpes en propose en grande surface dans un conditionnement très pratique.

Le sirop de pomme ou poire : C’est la réduction très lente et évaporation de jus de fruits qui donne une pâte très parfumée, riche en fructose, minéraux, fibres, et vitamines. On peut l’utiliser comme une confiture, pour sucrer ses desserts.

Le miel : il est très riche en fructose et donc facilement assimilable, en minéraux et antibiotiques naturels, un peu moins en vitamines. Moins calorique que le sucre mais plus sucrant, il offre une incroyable variété de saveurs. Mieux vaut éviter de le chauffer, ce qui inactive les enzymes qui le composent.

Les sirops ou malts de céréales -blé, riz, orge, maïs- Ils sont obtenus par la lente fermentation de l’amidon des céréales, qui se transforme naturellement en glucides variés -glucose, maltose, fructose, etc-. Ils ont des goûts et des couleurs variés. Le sirop de blé est assez neutre, et réglementairement  » gluten free « , le sirop de riz a un goût plus prononcé. L’intérêt de ces sirops, c’est leur richesse en minéraux, et leur plus faible apport calorique car comme ils ont du goût, on peut en mettre moins. Ils sont moins sucrants que l’érable ou l’agave , mais sont plus riches en matières minérales, et contiennent différents sucres.
On peut les ajouter à des laitages ou des compotes, ou les étaler sur des tartines. En revanche, en pâtisserie, ils se liquéfient et sont difficiles à utiliser.

Source : Véronique Bourfe-Rivière

Vous trouvez bien sûr tous ces produits dans votre biocoop préférée !

A suivre : la conclusion, bien consommer le sucre !

Retrouver  : les différentes sortes de sucre -clic-

Comment le consommer -clic-

Enjoy

Partager :

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

5 Commentaires

    Et pour compléter, le sirop de kitul, et aussi celui de yacon 🙂

  • Très intéressant cet article.

    J’ai une petite question : Est-ce que l’on peut faire chauffer le sirop d’agave dans une préparation (style flan, lait… etc ?) ou est ce qu’il ne s’utilise que froid (ce que je fais en ce moment) ; en fait je cherche à faire des desserts sans utiliser de sucre et je ne veux pas utiliser d’aspartame. Merci.

  • oui Swinguette on peut l’incoporer à des gâteaux par exemple sans problème

  • incorporer, bien sûr, …trop vite parti le commentaire

  • Merci Mercotte….

Déposer un Commentaire