Catégories
Reportages

Du cacao au chocolat suite et fin !

Une fois les fèves de cacao exportées et arrivées à destination chez l’artisan ou dans l’entreprise, il est temps de passer, en survolant le sujet certes,  aux  différentes étapes de leur transformation.

Comme le café le cacao ne développe son arôme et sa couleur qu’après la torréfaction. Les fèves sont grillées entre 120° et 140°. Ce degré varie selon l’origine des fèves et le type de cacao que l’on veut obtenir.

Après intervient le broyage : les grains de cacao refroidis se transforment alors en une pâte liquide appelée masse ou pâte ou liqueur de cacao. C’est à partir de cette pâte que l’on va fabriquer le cacao en poudre, et le chocolat.

La pâte de cacao est broyée et l’on obtient 2 produits, un liquide, le beurre de cacao et l’autre solide, le tourteau. C’est le tourteau concassé et broyé qui donnera la poudre de cacao.

Catégories
Reportages

Et si l’on parlait du cacao ? Episode 1 La récolte

Ah le chocolat, comment s’en passer ? Alors en connaître un peu plus sur ses origines pourquoi pas ? J’ai assisté récemment à une conférence sur le thème « Du cacaoyer au chocolat  » qui m’a tout à fait intéressée, certes je connaissais déjà les cabosses, mais pas tout le processus de transformation ! Alors je vous invite à partager une petite initiation rapide !

Saviez vous qu’il faut passer par 15 étapes entre la récolte et la dégustation?
Au  commencement il y a bien sûr l’arbre :  Le cacaoyer

C’est un arbre tropical qui ne pousse que dans les régions chaudes et humides. Et il est exigeant,  il lui faut une T° constante 24/26°, des pluies abondantes, une sol riche en potasse, oligo-éléments et azote, en plus il est sensible au soleil et au vent donc il doit pousser à l’abri d’autres arbres comme le bananier, le cotonnier ou le caoutchouc. Pas si simple !