Catégories
Produits gourmands

Les champignons de couche : 1er épisode les champignons de Paris

IMG_0016.JPG

En parallèle à mes chroniques France bleu et pour ceux que ça intéresse, mieux connaître les champignons de couche en 3 épisodes   : les plus connus, les champignons de Paris, puis les pleurotes et enfin les shïtakés.

Un peu d’histoire, pour briller en société !

Les champignons font partie de l’héritage le plus ancien de la nourriture des hommes. Nos ancêtres préhistoriques consommaient des champignons sauvages et il y a plusieurs millénaires, les Chinois cultivaient déjà le Shïtaké, qu’on trouve maintenant sur nos marchés.

Grecs et Romains, friands de champignons, savaient obtenir les “Pholiotes” en recouvrant de fumier et de cendre des souches de figuier. Cette même technique sera reprise à la Renaissance par les Toscans. C’est La Quintinie, le célèbre jardinier de Louis XIV, qui fera beaucoup progresser les techniques de culture.

Mais, pratiquées en plein air, elles ne permettent ni les productions d’hiver à cause du froid, ni celle d’été à cause de la chaleur et des parasites.  Il faudra donc attendre 1810 pour qu’un horticulteur ait l’idée de cultiver les champignons dans des carrières abandonnées du sud de Paris.