Catégories
Reportages

Le Festival Culinaire Bernard Loiseau épisode 4 : le concours, le jury, les vainqueurs…

IMG_2501.JPG

Jeudi c’est le grand jour, le jour tant attendu, celui du concours… Le jury s’installe tranquillement. On retrouve de gauche à droite, Nick Nairn chef célèbre au Royaume-uni, pas tout à fait prêt … Pavel Maurer influent gastronome de la république Tchèque, la charmante Dominique Loiseau présidente, elle sera rejointe par son fils Bastien qui termine l’école hôtelière de Lausanne,  Patricia Broehm, rédactrice en chef du Gault et Millau Allemagne qui parle parfaitement le français, Patrick Bertron, chef 3 étoiles à Saulieu que l’on ne présente plus et Eyvind Hellstrom chef norvégien membre du jury des Bocuse d’Or, bref du très beau monde !

Et depuis le matin l’effervescence règne en cuisine. Toute les 10 min un chef de îles assisté par un commis tiré au sort arrive pour réaliser les 2 recettes du programme. Ils vont essayer de mettre en pratique ce qu’ils ont partagé et imaginé 2  jours durant avec les chefs européens.

maurice_encore_jeudi2.jpg

Alexandre Giraud le chef exécutif des 7 restaurants du Constance Belle Mare Place et le superviseur de la compétition Sanjeev Kumar Matabudul, chrono en main font entrer les candidats. Organisation et méthode, la mise en place de chacun est soigneusement notée par étape sur les murs, suffit de rayer au fur et à mesure ce qui est terminé. Candidates et commis s’affairent jusqu’au dressage final, le tout -et c’est impressionnant- sans agitation, ni précipitation, avec des gestes mesurés dans  une atmosphère sereine et quasiment silencieuse,  tout est minuté et précis, étonnant.

 IMG_2510.JPG

A la table du jury Bruno Le Gac explique les derniers points du règlement à Patrick et Eyvind, c’est sérieux…

Service_Collage.jpg

Attention les premiers plats arrivent sous les yeux du public et de la presse locale.

IMG_2512.JPG

 Un peu de pain maison pour la dégustation avec de l’eau , on reste sérieux…

IMG_2530.JPG

 Bastien et Dominique se concentrent…

IMG_2543.JPG

 Pavel fait des photos avec son iPhone, normal ….

concours_jeudi1.jpg

 Dégustation, notation, réflexion, tiens certains s’autorisent un peu de vin rouge ….

concours_jeudi2.jpg

Les entrées végétariennes avec les produits locaux, intéressants mariages entre cuisine d’Europe et cuisine des îles, de très belles réalisations…

concours_jeudi3.jpg

 La  selle d’agneau cuite rosée avec de savants dosages d’épices en 6 interprétations…

Duos_1_Collage.jpg

 Luc Mobihan du restaurant le Saint Placide à St Malo  avec son binôme népalais Hem Pulami, du Constance Halaveli aux Maldives. Pour la petite histoire ils avaient un problème de langue et ne pouvaient échanger en paroles, preuve que les gestes et le talent en cuisine ça marche … Ils ont d’autant plus de mérite, et ils ne le savent pas encore à ce moment précis à la fin du concours car les résultats ne viendront que samedi, mais ils vont gagner…

IMG_6483.JPG

Pour le moment l’heure est à l’euphorie et au champagne le concours est terminé, tous ont donné le meilleur d’eux-mêmes…

 

gagnants.jpg

Photo souvenir face à la mer …

Et voici les plats qui ont séduit le jury … Ils sont jugés sur des critères précis, de dégustation uniquement.

 concours_jeudi4.jpg

L’entrée : Feuille à feuille de légumes et fruits de l’île Maurice, servi avec une purée de brèdes et une émulsion  noix de coco citronnelle et cumbava.
Le plat principal : Noisettes d’agneau, purée d’arouille épicée et légumes croquants, jus relevé. Chaque candidat devait en outre fabriquer son propre  mélange d’épices à l’aide d’une roche cari. Ici le mélange se composait de coriandre, cumin, cardamome, piment, clous de girofle et cannelle.

cIMG_7777.jpg

Remise de prix..Que du bonheur..

Oui mais qu’est ce qu’ils ont gagné ? 

Pour le chef des îles : un séjour d’apprentissage dans une grande maison étoilée en Europe au cours de l’année suivant le festival, un séjour d’une semaine pour 2 personnes dans un autre des hôtels du groupe Constance, un trophée et divers cadeaux utiles pour la suite de leur parcours professionnel…

Pour le chef européen : un séjour d’une semaine pour 2 personnes au Constance Belle Mare Plage incluant le billet d’avion AR, un trophée et divers cadeaux.

Conclusion : 

Cette semaine de promotion culinaire qui revendique de favoriser les échanges, le savoir-faire et les connaissances  d’hommes et de femmes venus d’horizons divers  réunis autour de leur passion de la cuisine est une vraie réussite. Vous pouvez  prolonger ces moments magiques en retrouvant dans le livre « Constance un art de vivre » l’ambiance, les paysages, les lieux et les hommes qui  les font vivre et bien sûr les magnifiques recettes …

Retrouvez les épisodes précédents :

1/ On plante le décor -clic-

2/ Un tour en cuisine -clic-

3/ Ambiance et moments forts -clic-

 

 Enjoy !

 Crédit photos pour celles non signées : merci à Emmanuelle Fayolle et Jean-Joseph Permal
Catégories
Reportages

Le Festival Culinaire Bernard Loiseau … épisode 2, un tour en cuisine.

579850_437495689658619_627444972_n.jpg

Nous sommes à J moins 2 avant le concours, les binômes sont en place, ils ont reçu plusieurs produits imposés, sont allés au marché pour pour trouver le petit plus qui fera peut être la différence et ils vont devoir cuisiner pour 8 personnes une entrée et un plat.
L’entrée sera végétarienne à base de légumes et/ou de fruits locaux et de saison, palmiste excepté. Elle pourra être servie chaude ou froide et les produits utilisés cuits ou crus.
Pour le plat le choix s’est porté sur la selle d’agneau Wammco d’Australie occidentale. Elle devra être servie cuite, rosée, prête à déguster et sublimée par un mélange d’épices fabriqué par les candidats à l’aide d’une roche cari.
Les candidats doivent éviter au maximum les produits importés, le but de la compétition étant aussi de valoriser et de faire découvrir les produits locaux en utilisant au mieux les ressources de l’île.

246446_437495976325257_867972881_n.jpg

Un peu encombrant non ?

Je vous propose un petit tour en cuisine pour une présentation des équipes qui vont essayer de se comprendre -car oui parfois il y a la barrière de la langue, mais finalement le geste et la même passion font que ce n’est pas si difficile – et de nous faire découvrir des saveurs inédites.

IMG_2420_1.JPG

Epices locales et petite roche cari

L’équipe N° 1 : Luc Mobihan du Saint-Placide à Saint Malo associé à Hem Pulami un Népalais du Constance Halaveli aux Maldives.

mardi matin_1.jpg

L’équipe N° 2 : Roman Paulus du Radisson Hôtel à Prague avec Beguitta Ally du Constance Ephelia aux Seychelles.

Mardi_Maurice1.jpg

 L’équipe N°3 : Ezio Gritti de l’Osteria di via Solata à Bergame en Italie et Shanifa Larue du Constance Lemuria aux Seychelles.

mardi_matin1.jpg

 L’équipe N° 4 : Robert Speth Le Chesery à Gstaad en Suisse et Sampath Mariyadasa du Constance Moofushi aux Maldives.

mercredi_iph.jpg

L’équipe N° 5 : Anita Klemensen Den Rode Cottage à Klampenborg au Danemark et Elodie Oudeuil du Constance Belle Mare Plage de Maurice, la locale de l’épreuve…

mardi_matin2.jpg

L’équipe N° 6 : William Drabble du St James & Club à Londres et Sasha Dinnoo du Constance Prince Maurice à Maurice.

mercredi.jpg

 Pendant que les chefs travaillent à la transmission des savoirs, il y a de l’agitation autour d’eux…

Mardi_Maurice2.jpg

De gauche à droite et de haut en bas : Alexandre Giraud chef exécutif du Constance Belle Mare gère ses équipes, puis avec Patrick Bertron, il finalise la mise en place du dîner du soir, Patrick encore avec le souriant et efficace sous chef du Constance, Sanjeev Kumar Matabudul qui coache les candidats, Bruno Monier Vinard du magazine Le Point, Emmanuelle Fayolle, expat et journaliste qui fait de supers reportages sur son blog qui couvre tout comme son voisin tout le festival, et enfin Géraldine et Monia charmantes hôtesses toujours à l’écoute des clients.

mardi_matin3.jpg

Légumes, fruits, jus d’agneau qui mijotent, ça sent bon !

Essais_19_03_2013__55__1037x1555.jpg

La roche-cari une pierre taillée et polie sur laquelle on broie des épices ou du coco à l’aide du baba, la partie cylindrique et mobile pour les réduire en purée et obtenir une pâte aussi onctueuse que possible.

Crédit photo pour la roche cari: Emmanuelle Fayolle

Retrouver le premier épisode  ici -clic-

A suivre